1/6
Création — Musique - Danse - Vidéo Dès 14 ans

Le Jeune noir à l’épée

ABD AL MALIK  | Paris

 


« Jeune noir à l’épée est d’abord le titre d’une peinture de Pierre Puvis de Chavannes qui m’a bouleversé lorsque j’ai pris connaissance des oeuvres installées pour l’exposition qui s’est tenue au Musée d’Orsay au printemps 2019.
Parmi les toiles de maîtres du XIXe siècle, que j’avais sous les yeux, comme des symboles de la construction d’un regard, de la création de l’Autre et d’un inconscient collectif racialisé, Jeune noir à l’épée, par sa singularité criante en termes de représentation de la figure noire, me racontait émotionnellement une histoire qui s’inscrivait tout naturellement dans ce monde de pauvreté et de béton que j’avais connu.
Et pour moi qui ambitionnait d’écrire un long poème, à ma manière, sur l’identité à l’ère de la mondialisation, à la croisée du langage poétique de Baudelaire et de la philosophie de Glissant, c’est donc tout naturellement que se mit à s’exprimer sous ma plume, propulsé à notre époque, ce jeune noir, à peine sorti de prison, dans sa cité HLM. »
— Abd Al Malik
 

Ce spectacle a lieu au Théâtre de Vénissieux dont le programme est disponible sur www.theatre-venissieux.fr .

 

DISTRIBUTION

avec Abd Al Malik

Chorégraphie : Salia Sanou

Avec (sous réserves) :

Danseurs : Salomon Asaro, Akim Houssam, Vincent Lafif et Bolewa Sabourin

Musiciens : Arnaud Fayette Mikano et Fayette Fayette Mikano

PRODUCTION

Création de Abd Al Malik

En coproduction avec le Théâtre de la Ville

CRÉDIT PHOTOS

Fabien Coste

Newsletter

Stay tuned ! Recevez toutes les actualités de Bizarre !

Merci de montrer que vous n'êtes pas un robot en répondant à la question ci-dessous dans le premier champ.