Concert — hip hop

Jäde + Sally

Jäde

Avec la sortie de son tout premier single, Jäde, pose les bases : un RnB digital qui oscille avec aisance entre trap et future pop, porté par une voix chaude et singulière. Avec légèreté et humour, la jeune Lyonnaise fantasme des histoires d’amour modernes derrière son écran. Ni fleur bleue ni fille facile, Jäde mêle l’innocence et la séduction, l’intime et la frime, Françoise Hardy et PNL. Proche de la scène cloud lyonnaise (Lyonzon, Lala &ce, Izen, Mazoo,…), Jäde continue d’évoquer ses doutes et ses désillusions mais impose aussi ses propres règles, assumant pleinement un romantisme contemporain et décomplexé. Planant, presque chimérique, son R&B élégant et digital se chuchote sur des mélodies entêtantes accompagnées de lyrics incisives. Et confirme une voix singulière sur la scène urbaine.

instagram

Sally

Un R’n’B coloré de trap ou de soul, synthétique ou organique, selon les humeurs, permettant à sa voix de jouer sur de multiples intonations. « J’aime me surpasser, dit-elle, je ne veux pas faire de musique d’autoroute ». Sally n’oublie pas la force des mélodies. Ce sont elles qui nourrissent ses textes francophones, très personnels, où elle raconte « la vie, la dépression, les déceptions amoureuses... la vie!». Du point de vue des textes, elle s’inspire d’artistes comme Lomepal, « pour qui la folie n’est pas un tabou », mais aussi de Kali Uchis, M.I.A, Rosalia ou Kid Cudi. Le détournement des codes, oui, mais il faut toujours, et avant tout, de la sincérité.

instagram

crédits photos

(c)PE_TESTARD